La pensée verticale – comprendre les planètes

La pensée verticale – comprendre les planètes

La pensée verticale ou plus simplement le saut des sept planètes, voilà l’objectif de cet article. C’est vous faire comprendre que la planète par elle même est porteuse d’un sens, d’un symbole.

Apprendre ou comprendre

N’avez-vous jamais fait le constat dans votre vie qu’apprendre par cœur une information, sans la comprendre, ne servait pas à grand-chose ?

En vidant l’information de tout son sens, il est difficile de l’utiliser hors de son contexte, de l’adapter à des situations différentes. Sans une bonne compréhension de l’information, sans une bonne assimilation, celle-ci ne servira à rien.

Idem pour les attributs des planètes. En effet, apprendre par cœur les attributs vous permettra de faire des interprétations basiques, mais ne serait-il pas plus sage d’observer l’astre pour le comprendre ? Pour découvrir instinctivement ce qu’il renseigne ?

Les Anciens, à force d’observation, étaient arrivés à regrouper toutes les choses présentes dans l’Univers sous sept référents, sous sept signatures, que sont les sept planètes.

Retour vers la profondeur du monde – la pensée verticale expliquée

La philosophie sur laquelle repose notre civilisation occidentale a détruit peu à peu le « système » du pensé vertical. Cette destruction est exposée dans l’annexe « Quand le monde devient plat ».

La pensée verticale, avant son lent démantèlement, fut schématisée de la façon suivante :

Base de la pyramideDescription
Le signifiantIl est généralement de nature sensible. Il est ce qui symbolise
Le sensIl est de nature mentale. Il s’identifie à l’idée que le signifiant évoque à notre esprit, naturellement ou culturellement
Le référent particulierCe que désigne le symbole dans le contexte où il est utilisé.
Le référent métaphysiqueL’engendrement des formes par la substance universelle.

Nous connaissons « bien » le signifiant, il s’agit des planètes. L’observation du mouvement des planètes, évoque à notre esprit des idées, il s’agit du sens. Quant au référent particulier, c’est aux attributs de la planète qu’il correspond.

Je vous propose de recréer le lien entre les attributs des planètes (référent particulier), ce qui découle de l’observation des planètes (le sens) et les planètes (le signifiant).

Quant au référent métaphysique, il n’est accessible que par la pratique, par l’observation des planètes, par la réflexion. C’est le déclic, l’instant de « lucidité » qui vous éclaire, la prise de conscience d’une réalité qui s’impose à vous.

Passons à la pratique

Voici à quoi ressemble notre système solaire à une échelle réduite.

Prenons pour exemple la description physique. La question est de savoir pourquoi tel attribut est destiné à tel planète plutôt qu’à une autre.

Oublions cette représentation du système solaire, ainsi que toutes les informations que nous pouvons avoir collectées depuis la conquête de l’espace par l’être humain.

Il faut revenir aux fondamentaux, à l’observation « simpliste » que les Anciens effectuaient. A l’observation de notre système solaire visible à l’œil nu, sans artifices. Ayons une vision la plus réalisme possible du monde qui nous entoure.

Saturne selon la pensée verticale

C’est la planète la moins visible du système solaire. Saturne brille comme une étoile de première magnitude, d’une teinte terne et plombée.

La révolution de Saturne est d’un peu plus de 29 ans, c’est la révolution la plus longue du système solaire, c’est donc la planète la plus éloigné. Elle marque la limite visible à l’œil nu, les limites du monde physique.

Comparons la luminosité de Saturne et Jupiter. Jupiter est aussi brillant que Vénus, ce qui marque une superficie importante de son globe pour réfléchir autant de lumière par rapport à la durée de sa révolution. De ce fait vu l’éloignement de Saturne et l’intensité de la lumière qui parvient à nous, Saturne doit avoir une superficie presque aussi important que Jupiter.

Référent particulierSens
Donne l’aspect maigre et faible ou sec, la froideur.Saturne est la planète la plus éloigné du système solaire et du Soleil. Le froid y est très présent, il empêche tout développement, il fixe, il rétracte. Il empêche le corps de prendre du volume.
Saturne encadrant l’Ascendant allonge la taille (surtout en signe masculin)Bien que Saturne soit contraire à la croissance, au développement ; c’est la deuxième planète la plus grosse du système solaire. De par la dimension de son globe, Saturne peut donner une grande taille.
Vieillissement prématuré du corps.Saturne à la révolution la plus longue du système solaire,  la distance que Saturne doit parcourir est la plus importante, Saturne se fatigue plus que les autres planètes. De ce fait cela donne une attitude éprouvée, un corps marqué par le temps, une usure plus avancée.
Attitude triste, réservée.La tristesse vient de la couleur terne de la lumière de Saturne. L’attitude réservée vient du fait que Saturne est la planète la plus éloignée du système solaire, elle est en retrait par rapport aux autres planètes.

Jupiter selon la pensée verticale

S’il vous est arrivé d’observer le ciel, vous avez du remarquer que Jupiter et Vénus ont une intensité lumineuse quasiment identique à certaine période de l’année.

Si vous poussez votre observation sur plusieurs semaines, une chose vous interpellera, Jupiter se déplace plus lentement que Vénus. Il faut environ 12 ans à Jupiter pour effectuer une révolution, alors que Vénus n’a besoin que d’un peu plus de 224 jours. Il est donc possible d’en déduire que Jupiter est plus éloigné de nous que Vénus, il faut donc à Jupiter une plus grande superficie pour réfléchir autant de lumière visible dans notre ciel. Elle est donc la plus grosse planète de notre système solaire.

Il a été retrouvé dans les ruines de Ninive, un ouvrage appelé « les observations de Bel », dans lequel Jupiter était appelé « la planète de l’écliptique ». Il y a quarante siècles et plus, il avait été remarqué que l’orbite de Jupiter coïncide quasiment avec l’écliptique.

Référent particulierSens
Taille importante.Jupiter est la planète la plus grosse du système solaire, de ce fait elle fait les grandes tailles.
Taille forte et massive, plutôt grasse en signe humide.Etant la plus grosse planète, la plus opulente planète du système solaire ; elle fait croître les choses, elle fait prendre de l’ampleur, elle fait prendre de l’expansion.
Aspect de bienveillancePuisque la planète fait croître les choses, elle agit avec générosité et donc bienveillance.

Mars selon la pensée verticale

Elle est repérable dans le ciel à sa lumière vive de couleur rougeâtre. Mars doit une grande majorité de ses attributs à sa couleur qui rappelle la colère, les combats, le sang, la violence, l’agressivité.

En observant le mouvement de Mars on remarque des brusques changements de direction, qui passent rapidement d’un mouvement direct à un mouvement rétrograde. Tout cela indique des attributs en lien avec une forte tension, de la force, de la violence, de l’énergie.

L’intensité de sa lumière et le temps de sa révolution d’environ 2 ans, indique que Mars doit avoir un globe d’une taille inférieure à Vénus.

Référent particulierSens
Taille moyenne mais vigoureuse.Le globe de Mars est de taille moyenne, il fait donc la taille moyenne du corps. La vigueur vient de la couleur rouge de la planète, mais aussi de ses changements brusques de direction.
Corps fort, robuste à l’ossature importante, musclé.Mars est une planète qui montre des excès de violences par ses changements de direction, elle montre de l’énergie, de la vigueur, de l’hyperactivité. Elle fait donc le corps musclé, le corps robuste.
L’attitude générale est la décision, la hardiesse, la combativité. Air énergique, allure décidée.Les changements brusques de direction de Mars indiquent un esprit déterminé, sûre de ses décisions, audacieux, entreprenant, combatif, énergique.

Le Soleil la pensée verticale

L’astres, avec la Lune est nécessaire à la vie sur notre planète Terre.

« Le Soleil est un globe de feu, ou de matière embrassée, […]. Il est la  source inépuisable et universelle de toute la lumière de son tourbillon, et le principe de la chaleur qui donne la vie à tous les corps animés. »


Eustache Lenoble, Tableaux des philosophes

Il est le centre de gravité des planètes, c’est lui qui empêche les autres planètes d’errer hors de leur orbite.

Il est la source de lumière, c’est par lui que tout arrive. Sans cette lumière, cette chaleur rien ne pourrait exister.

Référent particulierSens
Taille moyenne ou plus élevée que la moyenne, mais bien proportionnée.Le globe du Soleil est le plus gros de tous, il a tendance à faire un corps de taille moyenne (car il manque d’humidité pour faire croitre) ou bien une taille plus élevée que la moyenne (en compagnie de facteur humide).
Corps puissant, sain, fort, bien en chair.Il est la source de lumière et d’énergie de notre système solaire, sans lui rien n’existe, il fait donc le corps puissant, sain et fort.
Plus de charme et d’attirance que de beauté.Du fait qu’il soit le centre de notre système solaire, qu’il empêche les planètes d’errer, il fait donc les personnes attirantes.

Vénus selon la pensée verticale

Vénus fut un sujet de fascination pour les Anciens :

 « C’est la ville sidérale (Vénus) consacrée depuis les premiers âges du monde à la blonde déesse de la beauté et de l’amour. Blanche et brillante étoile du soir, allumée la première après le coucher de l’astre-roi, elle a frappé les premiers regards qui se sont élevés vers le Ciel, a été la confidente des cœurs et la divinité tutélaire des douces espérances. »


Les terres du ciel, Camille Flammarion, 1884, Editions C.MARPON &E.FLAMMARION.

Vénus est la planète la plus brillante de notre système solaire après le Soleil et la Lune, elle a donc attiré l’œil des observateurs très rapidement. Elle doit sûrement ces attributs à la pureté et l’intensité de sa lumière qui émerveille.

Elle paraît tantôt peu d’heures avant le lever du Soleil (Etoile du matin, Lucifer) et tantôt peu d’heures après le coucher du Soleil (Etoile du soir, Etoile du Berger).

Référent particulierSens
Taille moyenne ou plutôt petite.Le globe de Vénus est d’une taille similaire à la Terre, et plus grand que celui de Mars. Elle fait donc les tailles moyennes. Vénus aura tendance à faire les petites tailles quand elle est en contact avec des facteurs froid et sec.
Beau corps bien proportionné aux formes arrondies.Vénus à la lumière la plus pure de notre système solaire, elle fait donc les choses agréables à regarder, pourvues d’un charme naturel et attirant.
Présentation nette et soignée, de corps comme de vêtements.Vénus est la lumière la plus pure de notre système solaire, la plus fascinante et la plus belle à regarder. Son esthétisme se reporte sur la présentation vestimentaire et corporelle. 

Mercure selon la pensée verticale

« Mercure est donc la seule planète que nous connaissions dans le voisinage lumineux et brûlant de l’astre de jour. »


Les terres du ciel, Camille Flammarion, 1884, Editions C.MARPON &E.FLAMMARION.

Mercure ne s’écarte que très peu du Soleil, ce qui rend cette planète difficilement visible. Très peu de temps le matin avant le lever du Soleil, ou plus souvent le soir après son coucher quand l’atmosphère est très pure.

La planète a une intensité lumineuse comparable à Vénus. Mercure a une révolution plus courte que Vénus indiquant donc que Vénus est plus grande que Mercure. Mercure est donc la planète la plus petite du système solaire.

Le mouvement de Mercure est capricieux et rapide.

Référent particulierSens
Taille petite ou moyenne.De par la taille de son globe qui est le plus petit du système solaire, Mercure fait les petites tailles.
Corps mince ou maigre.Mercure est la planète la plus proche du Soleil, elle se trouve souvent dans ses rayons. De part cette proximité au Soleil, chaleur radicale, Mercure fait le corps mince et maigre.
Démarche agile, vive et active.Mercure, sans tenir compte de la Lune, à la révolution la plus rapide. Mercure change de direction rapidement. Cela fait que Mercure représente les démarches vives et actives.

La Lune selon la pensée verticale

Astre le plus longuement et facilement observable, la Lune est rythmée par ses cycles croissants et décroissants, et la rapidité de sa révolution.

Elle a deux mouvements, le premier qui est entraîné par la Terre autour du Soleil ; et le second par lequel elle tourne autour de la Terre.

Référent particulierSens
Corps au forme arrondie, forte corpulence, silhouette épaisse. La Lune à une forme ronde, c’est l’humidité radicale qui fait gonfler. C’est pour cela que la Lune donne des formes arrondies.
Elle fait grossir et maigrir facilement.De par son cycle de croissance et décroissance, elle fait prendre ou perdre du poids facilement.

Bibliographie

Camille FLAMMARION. 1884. Les terres du ciel. s.l. : Editions C.MARPON & E.FLAMMARION, 1884.

Cosmovisions. http://www.cosmovisions.com

Denis LABOURE. 2004. Cours pratique d’Astrologie. s.l. : Editions Chariot d’Or, 2004.

Denis LABOURE et Marc NEU. Cours d’astrologie traditionnelle « Devenir Astrologue ». s.l. : Edtitions spiritualité occidentale.

Eustache LENOBLE. Tableaux des philosophes. 

Wikipédia. http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9riode_de_r%C3%A9volution

Article publié dans la revue Astrologie 21 de l’été 2012 sur le site devenir astrologue.

Damien CHARRIER – Astrologue

close

Restons en contact !

Si vous souhaitez connaître les nouveautés en temps réel

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire